MOTS DU PERE FRANZ

Dernier ajout : 12 février.

Derniers articles

Mot du père Franz - Messes du 10 au 24 février 2019

Mardi 12 février 2019, par Secrétariat // MOTS DU PERE FRANZ

Jésus nous appelle à l’aider !
Depuis toujours, Jésus n’a pas voulu rester seul, il a fait appel à ses contemporains pour être aidé dans sa mission. Dès sa naissance, à la crèche, il a convoqué toute la Création : anges, humains (bergers, mages, Sainte Famille…), animaux (âne, bœuf, brebis…), végétaux (paille et bois), et même le cosmos avec l’Etoile ! Dès le début de sa vie publique, il appelle des pêcheurs de Galilée : Pierre, André, Jacques et Jean. Puis Jésus a continué au fil des rencontres : « voyant un (...) Lire la suite »

Mot du père Franz - Messes du 26 janvier au 10 février 2019

Dimanche 27 janvier 2019, par Secrétariat // MOTS DU PERE FRANZ

Il était revenu dans son pays, comme beaucoup de Lotois le font à la retraite ! Quand on est amoureux de sa terre, de ses racines, de son terroir, il y a comme un appel du cœur à revenir chez nous ! Jésus n’a jamais connu ni la vieillesse ni la retraite, alors il répond à cet appel en enracinant sa mission dans les racines de sa vie : la Galilée ! Et dans toute la région, il devenait célèbre, partout on faisait son éloge ! Même à Nazareth, son village où il a grandi, il prenait la parole dans la (...) Lire la suite »

Mot du père Franz - Messes du 12 au 27 janvier 2019

Dimanche 20 janvier 2019, par Secrétariat // MOTS DU PERE FRANZ

En recevant le baptême, Jésus reçoit en même temps son identité de la voix qui vient du ciel : « C’est toi mon Fils ; moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. » C’est aussi le point de départ de sa mission. Tout au long de son ministère, il aura à annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres, à pardonner, à guérir. Il fera renaître l’espérance là où il n’y en avait plus. Il s’intéressera à tout l’homme et à tout homme. En se faisant baptiser, lui qui est sans péché, il se mêle à la foule des pécheurs venue chercher une (...) Lire la suite »

Mot du père Franz - Messes du 29 décembre 2018 au 13 janvier 2019

Dimanche 6 janvier 2019, par Secrétariat // MOTS DU PERE FRANZ

Nous savons l’importance de la vie de famille. Même pour les nombreuses personnes vivant seules, la famille, au sens large, compte beaucoup. Le succès des « cousinades » et des généalogies va grandissant : nous avons besoin d’entretenir ces liens de filiation. La fête de ce dernier dimanche de l’année nous dit aussi quelle est, dans le Christ, notre véritable famille : elle n’est autre que la famille humaine ! Venu pour révéler au monde le visage du Père, le Christ fait de nous tous les « enfants de (...) Lire la suite »

Mot du père Franz - Messes du 22 au 30 décembre 2018

Dimanche 6 janvier 2019, par Secrétariat // MOTS DU PERE FRANZ

Avec Pâques, la Résurrection, et l’amour universel jusqu’à « aimer nos ennemis » (mais c’est le même élan !), ce qui fait la spécificité de la foi chrétienne, c’est avant tout Noël ! Essayons d’imaginer qu’elle serait notre foi, en quel Dieu croirions-nous sans Noël, c’est-à-dire sans un Dieu fait homme, né parmi nous, un Dieu au milieu des hommes ! Nous parlerions d’un Dieu Pharaon, un Dieu des hauteurs. Oui, nous parlerions de Dieu comme beaucoup d’autres humains, un Dieu qui reste là-haut, inaccessible dans (...) Lire la suite »

Mot du père Franz - Messes du 08 au 23 décembre 2018

Samedi 8 décembre 2018, par Secrétariat // MOTS DU PERE FRANZ

Tibère l’Empereur, Pilate le Gouverneur, Hérode et Philippe les princes, Anne et Caïphe les Grands Prêtres… étrangement associés et mis sur le même pied, comme si la Religion et comme si l’Evangéliste nous avertissait que notre Eglise, celle qui nous est chère et comme si chacun de nous, avions sans cesse tendance à agir en Empereur, parler en gouverneur, vivre comme des princes, faire la leçon comme des grands prêtres. A jouer du pouvoir, manier l’interdiction dans une morale mortifère, dire et imposer (...) Lire la suite »

Mot du père Franz - Messes du 24 novembre au 09 décembre 2018

Jeudi 29 novembre 2018, par Secrétariat // MOTS DU PERE FRANZ

La fin de l’année liturgique se termine toujours parla fête du Christ Roi, comme pour nous annoncer déjà un Roi d’humilité qui viendra sous l’apparence d’un nourrisson rejeté dans une pauvre crèche à Bethléem. On nous annonce un Roi puissant et c’est un enfant nu qui naîtra sur la paille ! Aujourd’hui comme à l’époque de Jésus, le malentendu sur la vision des rois est patent : nous pensons de suite à Louis XIV et à l’époque, le peuple hébreu espérait un roi libérateur. Il n’en pouvait plus de vivre sous (...) Lire la suite »

Mot du père Franz - Messes du 10 au 25 novembre 2018

Mercredi 14 novembre 2018, par Secrétariat // MOTS DU PERE FRANZ

L’homme que je suis n’a jamais connu la guerre. Etant né en 1971, notre pays a toujours été en paix au sein de nos territoires. Mais je sais combien la paix a un prix… Quand je vois les monuments aux morts dans tous nos villages, je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée et une prière pour tous ces jeunes et moins jeunes qui sont partis sans avoir rien demandé. Je ne peux m’empêcher de penser aussi à toutes ces femmes qui ont tenu les exploitations car les hommes étaient mobilisés. Ces femmes courageuses (...) Lire la suite »

Mot du père Franz - Messes du 27 octobre au 06 novembre 2018

Mardi 23 octobre 2018, par Secrétariat // MOTS DU PERE FRANZ

Le Christ n’aime pas les cloisons ! A plusieurs reprises, les textes de la Toussaint parlent de « foule ». Parler de foule, cela nous évoque un amas anonyme, constitué d’une multitude d’individus multiples et variés. Et en général, on n’aime pas trop la foule, car elle peut faire peur ; souvent incontrôlable, elle peut se laisser manipuler. Nous préférons l’ordre, ce qui est classé, trié, rangé, catalogué. Et pour cela, on range par catégories, dans des tiroirs différents. On met des cloisons, des (...) Lire la suite »

Mot du père Franz - Messes du 06 octobre au 21 octobre 2018

Mardi 9 octobre 2018, par Secrétariat // MOTS DU PERE FRANZ

Imaginez un instant qu’un proche… votre père, par exemple, vous pose la question « pour toi, qui suis-je ? ». Et que nous répondions : « tu es un agriculteur, celui dont je vais hériter de la ferme ; tu es le mari de maman… ou que sais-je ». Ce ne serait pas faux, mais on ressentirait bien vite que ce genre de réponse est ridicule ! Ce n’est pas par des titres ou même des mots que l’on peut dire « qui il est ». Pour avoir une réponse plus judicieuse, nous répondrions plutôt par tout ce qu’il représente (...) Lire la suite »

1 | 2 | 3 | 4