Bienheureux BROCARD

Mardi 3 septembre 2019, par Secrétariat // LE SAINT DU JOUR

Bienheureux Brocard
Prieur des ermites au mont Carmel (✝ 1231)

Brocard est dit avoir été l’un des premiers du groupe d’ermites au mont Carmel, et il était peut-être le chef de file de la communauté après la mort de saint Berthold du mont Carmel vers 1198. Il serait décédé vers 1231. Les données biographiques précises manquent (en partie) du fait de la destruction du monastère du Mont Carmel (et de ses archives) par les Mamelouks à la fin des croisades. Un certain nombre de "détails historiques" ont été inventés à postériori afin de colmater les lacunes de l’historiographie carmélitaine.

Brocard, aussi appelé Burchard, aurait dirigé l’ordre durant 35 années. Il aurait été très respecté par les musulmans de la région.

La règle du Carmel

Vers 1207, les ermites du Mont Carmel ont rédigé une règle de vie formelle qui a été acceptée par le Patriarche latin de Jérusalem, Albert Avogadro. Le document adressé aux membres de la communauté est connu seulement comme rédigé par « B » (traditionnellement associée à Brocard, bien qu’aucun document historique existant permette d’identifier clairement le nom complet de cette personne). La réception de la Règle marque l’origine la création de l’Ordre du Carmel.

D’après certaines sources le pape Honorius III, qui avait été mécontent car la règle avait été mise en place avant d’être formellement approuvée par le Saint-Siège, aurait reçu une vision de la Vierge Marie qui confirmait dans sa vision le contenu de la règle.

En 1226, Honorius III avalise cette règle de vie comprenant 24 principes reprenant les éléments de la règle de Saint Augustin. Cette règle monastique (la Règle de saint Albert), est la dernière des grandes règles rédigée (après la règle de Saint Benoît et celle de Saint Augustin).

Légendes

Parmi les nombreux éléments légendaires de sa vie nous trouvons que Brocard serait originaire de Jérusalem, qu’il aurait été envoyé (en mission ?) auprès du sultan de Damas, mais également qu’il guérit un lépreux et baptise dans le Jourdain le vice Sultan d’Égypte.

Culte du Saint
Les attributs du Saint

Brocard est représenté en habit de carmes, parfois avec son manteau noire rayé de blanc, et tenant la règle du carmel dans les mains

Célébrations et culte

Son culte a été officiellement ordonné lors du chapitre général de l’Ordre en 1564, mais il est retiré du bréviaire lors de la réforme de 1585. En 1609 il est à nouveau célébré comme bienheureux, et la liturgie de sa fête est approuvée par la Congrégation des Rites en 1672.

Bien que toujours présent au calendrier des saints de l’Église catholique, il est toujours absent du calendrier des fêtes des saints de l’Ordre du Carmel, et ne fait donc pas partie des mémoires obligatoires ou facultatives de l’Ordre.

Répondre à cet article