LES TWEETS DU PAPE - MARS 2019

Vendredi 1er mars 2019, par Secrétariat // LES TWEETS DU PAPE

Vendredi 01 mars :
Pour prier bien, on a besoin d’arriver à avoir un cœur d’enfant.

Samedi 02 mars :
Parfois, nous pouvons penser d’être seuls devant les difficultés. Mais, même s’il n’intervient pas immédiatement, le Seigneur marche à nos côtés et, si nous continuons à avancer, il nous ouvrira un chemin nouveau.

Dimanche 03 mars :
Écoutons le cri de la terre, blessée de mille façons par l’avidité humaine. Permettons-lui de rester une maison accueillante où personne ne se sent exclu.

Lundi 04 mars :
La prière donne de l’épaisseur et de la vitalité à tout ce que nous faisons.

Mardi 05 mars :
https://twitter.com/i/status/1102941837365559296

Mercredi 06 mars :
Aujourd’hui, mercredi des cendres, commence l’itinéraire quarésimal. Je souhaite à chacun de vous de vivre ce temps dans un authentique esprit pénitentiel et de conversion, comme un retour au Père, qui attend tout le monde à bras ouverts.

Jeudi 07 mars :
Au début du Carême, nous ferons bien de demander la grâce de conserver la mémoire de tout ce que le Seigneur a fait dans nos vies, de combien il nous a aimés.

Vendredi 08 mars :
La femme est celle qui rend le monde beau, qui le garde et le maintient en vie. Elle y porte la grâce qui fait toute chose nouvelle, l’étreinte qui inclut, le courage de se donner.


Samedi 09 mars :
Seul celui qui quitte ses attachements mondains pour se mettre en chemin trouve le mystère de Dieu.

Dimanche 10 mars :
Je vous demande à tous de prier pour moi et pour les collaborateurs de la Curie romaine qui ce soir commencerons la semaine des exercices spirituels.


Lundi 11 mars :
Le Carême est un appel à s’arrêter, à aller à l’essentiel, à jeûner du superflu qui distrait. C’est un réveil pour l’âme.

Mardi 12 mars :
Dans ce voyage de retour à l’essentiel qu’est le Carême, le Seigneur nous demande de parcourir trois étapes : l’aumône, la prière, le jeûne.


Mercredi 13 mars :

La prière nous rattache à Dieu ; la charité au prochain ; le jeûne à nous-mêmes. Dieu, les frères, ma vie : voilà les réalités qui ne finissent pas dans le néant, sur lesquelles il faut investir.

Jeudi 14 mars :
Je prie pour les victimes de l’attentat horrible contre les deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle Zélande. Je renouvelle l’invitation à nous unir par la prière et des gestes de paix contre la haine et la violence.


Vendredi 15 mars :
Comment fait-on pour ne pas juger, ne pas condamner et pardonner ? " Donnez et l’on vous donnera " Soyez généreux en donnant. Non seulement l’aumône matérielle, mais aussi l’aumône spirituelle : perdre du temps avec qui en a besoin, visiter une personne malade, sourire.

Samedi 16 mars :
Saint Joseph, époux de la Vierge Marie, veille toujours sur toute l’Église et protège-la en tout temps.


Dimanche 17 mars :
Le Carême est de redécouvrir que nous sommes faits pour le feu qui brûle toujours, pour Dieu, pour l’éternité du Ciel, non pour le monde.

Lundi 18 mars :

J’exprime ma peine et ma proximité aux chères populations du Mozambique, du Zimbabwe et du Malawi, touchées par le cyclone Idai. Je confie les nombreuses victimes et leurs familles à la miséricorde de Dieu.


Mardi 19 mars :

Si nous abandonnons la loi de l’amour, alors prévaut la loi du plus fort sur le plus faible.

Mercredi 20 mars :
Aujourd’hui, souvenons-nous des personnes avec SyndromedeDown, afin que, dès le sein maternel, ils soient accueillis, appréciés et jamais rejetés.

Jeudi 21 mars :
Remercions Dieu pour "sœur eau", élément si simple et précieux, et engageons-nous pour qu’elle soit accessible à tous.

Vendredi 21 mars :
L’aspect extérieur, l’argent, la carrière, les passe-temps : des sirènes qui nous charment et ensuite nous envoient à la dérive. Le #Carême est un temps de grâce pour libérer le cœur des vanités.

Samedi 23 mars :
Aujourd’hui est célébrée la Journée en mémoire des missionnaires martyrs, une incitation à témoigner avec courage de notre foi et de notre espérance en Celui qui, sur la Croix, a vaincu pour toujours la haine et la violence avec son amour.


Dimanche 24 mars :
Que la Sainte Vierge aide tous, spécialement les jeunes, à marcher sur le chemin de la paix et de la fraternité, basé sur l’accueil et le pardon, sur le respect de l’autre et sur l’amour qui est don de soi.

Lundi 25 mars :
Souvenons-nous aujourd’hui dans la prière des victimes des esclavages modernes. Que leur souffrance nous pousse à lutter contre ces fléaux inhumains.

Mardi 26 mars :
La culture de l’apparence, qui nous amène à vivre pour les choses qui passent, est une grande méprise. Puisque c’est comme une flamme : une fois que c’est fini, il ne reste que de la cendre.

Mercredi 27 mars :
Où fixer le regard le long du chemin du Carême ? Sur le Crucifié. Jésus en croix est la boussole de la vie, qui nous oriente vers le Ciel.

Jeudi 28 mars :
Si nous n’écoutons pas la voix du Seigneur, notre cœur devient comme la terre sans eau. C’est pourquoi le Seigneur dit : « N’endurcissez pas votre cœur ».


Vendredi 29 mars :
Frères, Dieu nous appelle une fois de plus à la conversion : prions pour obtenir la grâce d’une vie nouvelle dans le Christ Seigneur.

Chers amis Marocains, je viens en pèlerin de paix et de fraternité. Chrétiens et musulmans, nous croyons en Dieu Créateur et Miséricordieux qui nous a créés pour vivre en frères se respectant mutuellement dans leurs diversités et s’entraidant dans le besoin.

Samedi 30 mars :
Le courage de la rencontre et de la main tendue est un chemin de paix et d’harmonie pour l’humanité.

Dimanche 31 mars :
Car tout homme a droit à la vie, le droit d’avoir des rêves et de pouvoir trouver sa juste place dans notre ‘maison commune’ ! Toute personne a droit à un avenir.

La charité, spécialement envers les plus faibles, est la meilleure opportunité que nous avons pour continuer à travailler en faveur d’une culture de la rencontre.

Jésus nous invite à contempler le cœur du Père. C’est seulement à partir de là que nous pourrons, chaque jour, nous redécouvrir frères.

Je vous remercie tout le peuple marocain pour votre chaleureux accueil. Que le Tout-Puissant, clément et miséricordieux, vous protège et qu’il bénisse le Maroc !

Répondre à cet article