Saint DERIEN

Vendredi 14 février 2020, par Secrétariat // LE SAINT DU JOUR

Saint Derien
(VIIe siècle)

La Bretagne l’honore grandement, en particulier dans le Finistère où de nombreuses églises et de nombreux hameaux lui sont dédiés. Il est le patron de tout enfant malade.

Saint Derien (VIIe siècle) ou saint Derrien est un saint de l’Église catholique romaine, lié à saint Néventer ; tous deux furent au service du seigneur de La Roche-Maurice en Léon, qu’ils délivrèrent des tourments d’un dragon. Il fait partie des saints bretons plus ou moins mythiques.

Saint Derrien aurait été un compagnon de saint Néventer et les deux chevaliers, originaires de l’île de Bretagne (Grande-Bretagne actuelle), rentrant de Terre sainte, auraient repêché le comte Élorn après sa tentative de suicide dans le Dour Doun (ce fleuve côtier a pris par la suite le nom d’Élorn) et sauvé son fils Riok, alors âgé de 2 ans, des griffes d’un dragon.
La légende prétend que Derrien usa de son étole pour amener le monstre, un dragon, sur la côte de la Manche à Pontusval, près de Plounéour-Trez où il le fit se noyer.

Répondre à cet article