Saint DRUON

Mardi 16 avril 2019, par Secrétariat // LE SAINT DU JOUR

Saint Druon
Ermite à Sebourg près de Valenciennes - Confesseur (✝ 1189)

Druon est né vers 1118 dans le village d’Espinoy.Issu d’une famille aisée mais pas pour autant seigneuriale,il se retrouve orphelin doublement.En effet,son père meurt avant sa naissance tandis que sa mère,quant à elle,trouve la mort durant l’accouchement.Plus tard, le jeune Druon ,en apprenant les circonstances du décès de sa mère,se sentira responsable et demandera pardon à Dieu.C’est alors qu’il commencera à se livrer très fréquemment à des pénitences ainsi qu’à se consacrer à des œuvres de charité envers les plus démunis.

Aux environs de 1135,il abandonne non seulement sa famille mais aussi tout ce qu’il possède afin de venir dans le valenciennois,où il s’installera définitivement (plus précisément à Sebourg).

Là il se fera héberger par Elizabeth Le Haire,qui lui confiera ses brebis à garder,brebis auxquelles s’ajouteront plus tard d’autres troupeaux.Druon exerce cette activité de berger avec une modestie sans nom et redistribue ce qu’il reçoit aux plus démunis,ne conservant pour lui que le strict minimum.

Alors qu’il passe ses journées à garder les brebis ,Druon ne cesse de prier Dieu au milieu des champs.Par ailleurs, il assiste aussi souvent qu’il le peut au Saint Sacrifice de la messe.

Après six années passées à exercer l’activité de berger et à méditer seul,Druon part de chez son hôtesse (Elizabeth Le Haire) pour aller à Rome à pied et visiter les lieux Saints.Neuf fois il entreprendra ce pèlerinage à pied,sans se reposer entre deux voyages,et malgré la soufrance d’une descente intestinale causée par ces longs trajets.

Cependant,son hernie aura raison de lui et vaincra sa volonté :Druon ne peut plus aller à Rome.

Persévérant,le jeune Druon décide alors de se faire bâtir une cellule jouxtant l’église de Sebourg.Là,il s’enferme pour le reste de ses jours et se voue exclusivement à Dieu.Il assiste avec dévotion à tous les offices grâce à une ouverture donnant dans l’église.Il ne se nourrit que de pain d’orge brun et ne s’abreuve que d’eau tiède.Lorsqu’on lui apportait une autre nourriture,il la donnait aux plus démunis,ne gardant pour lui que le strict minimum,sa seule satisfaction étant de ne posséder en lui que Dieu seul.

Druon sera même reconnu comme confesseur par l’Eglise car malgré son mode de vie en retrait,il n’a jamais refusé d’écouter les gens qui venaient le voir que ce soit pour des conseils ou des prières.

Un jour,un incendie se déclare à l’église de Sebourg.Alors que le feu gagne sa cellule,Druon reste agenouillé et poursuit ses prières.Il en ressort vivant au milieu de sa cellule calcinée,qui sera reconstruite.Malgré les jeûnes répétés et son hernie ventrale des plus douloureuses,Druon meurt en 1186,atteignant presque les 70 ans.

A la connaissance du décès,la famille de Druon demande à la Communauté de Sebourg de lui restituer le corps.Sebourg se voit dans l’obligation d’accepter,conformément aux règles coutumières de l’époque.Ainsi le corps est placé sur un chariot tiré par des bœufs afin de retrouver son village d’origine et sa famille.Cependant,lorque le chariot atteint la limite du village,l’attelage ne parvient plus à avancer,comme si le corps était devenu beaucoup trop lourd.Cet événement à été interprété comme la volonté du Saint de rester à Sebourg.Par ailleurs,une croix a été érigée afin de marquer le souvenir de l’endroit où l’attelage s’est arrêté ce jour là.Vous pouvez encore la voir aujourd’hui.Pour cela il suffit de se diriger vers Curgies au lieu- dit « le taillandier »,prendre la direction de l’usine de peinture PPG c’est une route en pavés.

Peu de temps après l’inhumation de Druon,un premier miracle vient révéler le pouvoir de guérison de ce dernier.En effet,une habitante de Sebourquiaux (hameau qui compose le village de Sebourg),souffrant d’une fracture du bras que les médecins ne parvenaient pas à guérir,raconte à Elizabeth Le Haire (qui avait hébergé Druon autrefois) une vision qu’elle aurait eue la nuit.Les deux femmes décident alors de se rendre à l’église et de prier.Après de nombreuses prières,elles voient la pierre du tombeau se soulever de façon à ce que la blessée puisse toucher le corps du Saint.La guérison sera immédiate.

Après cet événement,Sebourg verra affluer les malades (hernies,calculs rénaux…).

Ainsi,immédiatement après sa mort,Druon a été inscrit sur le registre des Saints guérisseurs,auxquels on fait appel en dernier recours,quand la médecine ne peut rien.

Sebourg devient un centre de pèlerinage pour des demandes d’intercession contre la pierre ou la gravelle et les hernies.

Aujourd’hui,la châsse de Saint Druon vient d’être rénovée.

Chaque année,le dimanche de la trinité (c’est-à-dire le dimanche suivant la pentecôte),le village de Sebourg est animé par la fête de Saint Druon.Le dimanche matin,une messe a lieu,suivie d’une procession.Durant cette procession,des porteurs,membres des confréries de Carvin et de Sebourg,supportent le poids assez conséquent de la châsse de Saint Druon afin de lui faire quitter momentanément l’église pour effectuer un trajet représentant celui emprunté en vain par les bœufs de l’attelage qui devait ramener le corps du Saint dans sa famille.Les porteurs sont accompagnés de la bannière de Saint Druon,d’enfants habillés en bergers et bergères ainsi qu’en Elizabeth Le Haire,viennent ensuite les musiciens,le prêtre et la foule de pélerins.

A l’issue de la procession,lors du retour à l’église,il y a une vénération des reliques du Saint,c’est-à-dire que vous pouvez si vous le souhaitez embrasser un avant bras en métal sur lequel se trouve une petite fenêtre abritant un os du Saint.

Vous pouvez également vous rendre dans la cellule où a vécu Saint Druon et même où il a survécu d’ailleurs lors de l’incendie qui a ravagé l’église.Vous y trouverez unvitrail incarnant le Saint,mais surtout son tombeau :une plaque surmontée d’une sculpture qui représente le Saint dans un repos paisible.Pour les plus croyants et les plus anciens,il est de coutume d’embrasser la sculpture du Saint sur le front,les mains,puis les pieds .

Vous pouvez également comme autrefois faire 3 tours autour de la châsse tout en priant.

Enfin,à cette occasion le château de sebourg ouvre exceptionnellement ses portes afin d’accueillir les pélerins à la source qui se trouve sur sa propriété et qui est celle où Saint Druon s’abreuvait lorsqu’il gardait ses brebis.Vous pouvez emporter une bouteille vide et la remplir à la source.

Par ailleurs,le lundi une messe est de nouveau célébrée pour la vénération du Saint.

Saint Druon,patron des bergers est aussi reconnu pour son pouvoir de guérison notamment pour les hernies et problèmes rénaux,mais il est aussi recommandé pour les femmes enceintes.On pourrait généraliser et dire qu’il est reconnu pour tout ce qui touche au ventre.

Répondre à cet article