Saint FANDILA

Jeudi 13 juin 2019, par Secrétariat // LE SAINT DU JOUR

Histoire de Saint Fandila

Originaire de Cadix, en Espagne, Fandila est entré au monastère bénédictin de Tabanos à Cordoue. Sa grande sainteté a attiré l’attention des moines du monastère de San Salvador à Pinna Mellaria. Ceux-ci l’ont persuadé de devenir un prêtre de leur communauté religieuse. Après son ordination, Fandila a continué ses pratiques habituelles de prière fréquente, de veilles et de pénitences.

Son zèle à prêcher la foi et à la défendre l’a incité à faire le pas audacieux de se présenter devant un magistrat maure pour présenter une réfutation de l’islam. Ce sermon a suscité la colère des autorités maures occupant l’Espagne, qui l’ont ensuite emprisonné puis décapité. Des siècles plus tard, il y avait un district agricole espagnol où chaque année au mois de juin, à l’approche de la date de la fête de Fandila, le treizième jour, des orages frappaient les cultures de grêle, dévastant les vignobles. Enfin, l’un des agriculteurs a invoqué l’intercession de Fandila en érigeant une croix portant le nom du martyr. À partir de ce moment, les tempêtes de grêle ne se sont plus produites dans ce district.

Répondre à cet article