Saint HELIODORE

Jeudi 21 novembre 2019, par Secrétariat // LE SAINT DU JOUR

SAINT HELIODORE (3ème s.)

Saint Héliodore naquit au milieu du IVème siècle en Dalmatie. De bonne heure, il suivit l’enseignement de son compatriote saint Jérôme - traducteur de la Bible - et s’attacha à lui. Disciple de l’évêque d’Aquilée saint Valérien, Héliodore vécut dans cette ville d’Illyrie en se consacrant à la prière et à l’étude. Il accompagna en Orient saint Jérôme lors d’un voyage pour visiter les monastères.

Au cours de ce voyage, éprouvant le désir de revoir la Dalmatie et sa famille, Héliodore quitta saint Jérôme en lui promettant de le rejoindre plus tard. Le temps passa et saint Jérôme s’inquiéta de ne pas le revoir, pensant qu’il avait peut-être préféré les attraits du monde. Il lui écrivit une lettre touchante pour lui rappeler sa vocation.

Saint Héliodore revint en Italie - dans l’actuelle Vénétie - à Altinum (aujourd’hui près de Quarto d’Altino), dont il deviendra l’évêque. Il prit parti contre les Ariens et fut renommé pour sa charité et sa science.

Saint Jérôme l’a évoqué à plusieurs reprises dans ses écrits :

"Les secours que notre frère Héliodore a reçus de vous seraient seuls capables de délier la langue même des muets. Avec quels éloges et quelle reconnaissance ne m’a-t-il pas fait le récit des services que vous lui avez rendus dans son voyage !" [1]
"Notre frère Héliodore était ici dans le temps que j’étais malade ; il était venu dans le dessein de demeurer avec moi dans le désert..."

Répondre à cet article