UNE EQUIPE SEPULTURE : QUELLE MISSION ?

Samedi 9 février 2019, par Secrétariat // DECLARATION DE VOTRE CURE

Après un trimestre de gestation, de rencontres, de partages, l’année 2019 verra trois équipes sépulture (en attendant que d’autres naissent !) pour trois secteurs paroissiaux : deux pour les deux vallées, une pour le « causse-est » (de Beauregard à St Jean de Laur).
Une clarification semble aujourd’hui essentielle afin de bien comprendre le sens et la place de ces équipes et de chacun !
Je tiens à le dire d’une voix forte : je vous promets que tant que je serai curé de Limogne, il n’y aura pas d’enterrement célébré uniquement par les laïcs, et l’objectif est qu’il n’y ait plus de célébration « sans les laïcs », sans la présence de la communauté. Il s’agit de quitter le « ou » (ou le ministre ordonné ou le laïc) pour développer le « ET », en communion (ministre ordonné ET laïcs) !
Pour vivre une célébration aussi centrale qu’un enterrement, qui ne peut pas se prévoir dans les agendas (nous avons uniquement quelques jours), une organisation claire a été définie selon les différents acteurs :

La prise en charge de la demande des familles.
En général, les familles ou les pompes funèbres téléphonent sur le portable d’un des prêtres ou sur le téléphone du presbytère. Notre secrétaire Sandrine est en charge de trouver la date et l’horaire qui conviennent à la fois aux familles, aux pompes funèbres, aux prêtres et, le cas échéant, au crématorium.

La place des personnes relais.
Une fois les formalités organisées, commence alors la préparation de la cérémonie en elle-même. Le prêtre ou le diacre reçoit la famille, accompagnés, quand cela est possible, par une ou plusieurs personnes relais. Cette présence est d’autant plus souhaitable qu’en général, ce sont ces personnes qui connaissent la personne de leur village, sa famille, sa vie.
De plus, ce sont elles qui connaissent leur église et peuvent alors se mettre au service afin que chacun, dans le partage et la communion, sache ce qu’il a à faire.
Chaque ministre ordonné a sa manière de procéder et c’est respectable ! Avec quelques variantes, comme la place du mot d’accueil, on trouve ensemble les lecteurs, les lectures, les musiques, etc. L’idéal est de rendre actrices les familles, mais ce n’est pas toujours possible. Dans ce cas, les personnes relais se chargent de compléter les acteurs qui manquent.
Le jour de la célébration, les personnes relais sont chargées d’ouvrir l’église, s’assurer qu’elle soit propre pour accueillir famille et communauté, dans la dignité d’une célébration du Christ ! Elles peuvent aider à préparer l’encensoir, disposer les fleurs, etc. Mais aussi, elles se chargent de la prière au cimetière, des condoléances.
Une formation pourrait être envisagée par secteur, par notre diacre, Mr Christian CONTE, s’il est disponible et si sa santé le lui permet, bien naturellement !

La place de l’équipe sépulture.
C’est le jour de la cérémonie où l’équipe sépulture intervient ! Elle n’a pas à visiter les familles, à préparer l’église ou à animer la prière au cimetière. C’est le rôle des personnes relais, et elles le font déjà admirablement bien, même si on peut toujours apprendre !
Non, son rôle est uniquement spirituel ! Il s’agit d’une présence priante et participative de personnes qui représentent toute la communauté de notre paroisse. Car souvent, les familles font ce qu’elles peuvent mais elles ne connaissent pas la liturgie. L’équipe prend en charge les réponses toutes simples pour nous mais difficiles pour ceux qui ne connaissent pas- comme « le Seigneur soit avec vous –et avec votre Esprit », chanter le refrain du psaume ou dire les paroles du Notre Père, aller communier pour lancer le mouvement (souvent, si 2-3 personnes se lèvent et vont communier, les gens qui n’osaient pas y aller se lancent à leur suite ! Ca change tout !).

Prier et aider à prier, voilà l’unique mission de l’équipe sépulture : ainsi, nous serons sûrs que chaque personne dont on célèbre les obsèques partira dans un climat de prière (et dans la gratuité de l’amour puisque l’équipe, si elle ne connaît pas le défunt, viendra uniquement parce que la prière n’a pas de frontières !). Que pouvons-nous offrir de mieux à une personne qui va vivre sa Pâque, son passage vers la Vie Eternelle, que notre pauvre prière et notre communion au Corps du Christ ?
Si les personnes relais sont surtout dans le « faire » (même si nous comptons également
sur leur prière !), l’équipe sépulture est dans « l’être » : avoir un cœur qui prie pour le défunt et chacun des membres de sa famille, participer activement à la célébration ! Est appelée à rejoindre les équipes, la personne qui désire qu’aucun être humain ne quitte la terre sans la force de la prière communautaire !
Bien sûr, si la personne relais a besoin d’un petit coup de main, comme passer un panier de quête, c’est la fraternité qui nous appelle à accepter, mais ce n’est pas son rôle principal !
A l’image des Bénédictins (« ora et labora », « prier et travailler ») ou des amis même du Christ (Marthe et le service ; Marie et la prière), nous serons à l’école de la Parole de Dieu : les personnes relais (Marthe) et l’équipe sépulture (Marie) qui accueillera dans cette église, le Christ, notre Ami, pour la gloire de Dieu et la salut de la personne !

Un exemple concret.
On reçoit un appel pour un enterrement à Laramière. Sandrine convient avec le prêtre, les familles et les pompes funèbres, que jeudi à 11h, auront lieu les obsèques de Monsieur X. Sandrine fixe le rdv avec la famille le mardi à 15h au presbytère.
Le prêtre reçoit la famille, Eliette et Pierrette rejoignent le presbytère et elles enrichissent le partage avec leur connaissance, leurs souvenirs avec Mr X. On définit ensemble qui rédige et lit le mot d’accueil, les lectures et les lecteurs, les musiques, etc. On partage beaucoup sur la vie de Mr X.

Le jeudi à 10h, Eliette et Pierrette installent l’église, sonnent le glas. Bientôt rejoint par le prêtre qui va préparer l’autel, l’encensoir, etc.
A 10h45, arrivent trois personnes de l’équipe sépulture du Causse qui demande s’il y a une aide à apporter. Eliette et Pierrette ont tout géré, il n’y a pas de coup de main de prévu. Alors, les trois personnes vont avec l’assemblée dehors, et participent à toute la messe, chantant avec cœur et entrainant l’assemblée, répondant au prêtre (« Evangile de Jésus Christ selon St Jean –Gloire à toi, Seigneur »), lancent le mouvement de la communion.
Une fois le cortège parti pour le cimetière, Eliette et Pierrette accompagnent la famille et l’équipe sépulture quitte l’église pour rentrer chez elle (et pourquoi pas, continuer de prier pour Mr X).
Voilà le projet et la place de chacun pour une sépulture où la prière et la fraternité seront le moteur de la célébration ! Si vous souhaitez prendre ce service de la prière, au sein des villages vous entourant, merci de contacter Marie-Jo ou Béatrice (pour les villages de Saillac, Jamblusse, Beauregard, St Laurent, Vidaillac, Laramière,
Promilhanes, Puyjourdes et St Jean de Laur) ou Peter pour les Vallées (Equipe 1 : Cabrerets, Sauliac-sur-Célé, Cornus et Bouziès ; équipe 2 : Cenevières, St Martin Labouval, Tour de Faure et St Cirq Lapopie). Ou le presbytère pour tout renseignement !
Manque encore deux secteurs : équipe 1 manquante (Limogne, Concots, Esclauzels, Lugagnac et Berganty) et équipe 2 manquante (Vaylats, Escamps, Bach et Varaire). N’hésitez pas à vous faire connaître !
+Franz

Répondre à cet article